L’association Psytoyens du Cœur est créée en 2008 par un groupe de parents de jeunes en grande souffrance psychique, désespérés de ne pas trouver de structure vraiment adaptée à leurs besoins au sortir de la phase de soins.

Ils ont depuis su s’entourer de bénévoles aux compétences variées, dont plusieurs issus du monde médico-social, obtenir la reconnaissance des professionnels médicaux, et se faire connaître au travers de nombreuses actions en direction du public.

Les Psytoyens du Coeur ont également élargi leur champ d’action, afin de s’adresser à toute personne en situation d’isolement, de précarité et/ou de souffrance psychique.

L’association cherche à la fois à faire changer le regard des citoyens sur ce public, et à proposer des solutions adaptées à leurs besoins spécifiques qu’ils ont pu repérer.



Ces besoins, quels sont-ils ?

  • Le retour à la vie sociale, et à une utilité sociale. Toutes les expériences montrent l’importance pour des personnes en souffrance d’appartenir à un réseau relationnel, et de pouvoir malgré les difficultés personnelles ou le sentiment d’incapacité, se rendre utile, être actif.

  • La réinscription dans un lien social élargi, qui mêle personnes en situation d’exclusion et citoyens lambda. En effet, ces personnes sont souvent enfermées dans des relations en miroir avec d’autres exclus, ou de dépendance avec des professionnels de l’accompagnement.



Pour tenter d’apporter des réponses innovantes à ces besoins repérés, Psytoyens du Cœur a développé deux axes de projet :

  • Les Moments Partagés (2012) qui réunissent, autour d’activités régulières et de manifestations ponctuelles, des bénévoles de tous horizons et ouverts au partage sans a priori, qu’ils aient ou non eux-mêmes un parcours de difficultés personnelles. Les participants construisent ensemble les projets d’action, et sont acteurs de leur mise en œuvre.


  • Un projet d’habitat semi-communautaire destiné à des personnes en difficulté psychique et/ou sociale, suffisamment autonomes pour assumer leur quotidien avec aide, mais dont la solitude majore la souffrance et les risques de rechute. Il s’agit là de proposer une alliance avec les membres les plus démunis de la société, en particulier les personnes souffrant de solitude et d’exclusion liées à des troubles d’ordre psychologique ou/et à des difficultés d’intégration d’ordre socio professionnelle. Ceci au nom des valeurs humaines et citoyennes: Liberté, Egalité, Fraternité, et en s’inspirant au quotidien des principes de la Valorisation des Rôles sociaux (VRS).


                                                La plaquette des Psytoyens téléchargeable ici